Un voyage à Pushkar – 1

Après être passé dans des villes comme Delhi ou Agra, arriver à Pushkar, splendide petite ville de montagne, procure un choc. Situé tout autour d’un lac sacré et entouré de collines ondulées, ce haut lieu de pèlerinage hindou possède la particularité d’être presque entièrement réservé au piéton ! Oubliez les voitures, les embouteillages, la pollution, et le concert permanent de klaxons, place au calme, au repos et pourquoi pas à la méditation dans un cadre idyllique...

L’autre joyau du Rajasthan

Les villes d’Inde sont parmi les plus peuplées et animées (la journée) de la planète. À moins d’aller dans des parcs ou des jardins, il est très difficile de trouver des rues piétonnes pour flâner tranquillement comme on aime le faire en Europe. En cela, Pushkar est sans doute la plus européenne des villes d’Inde du Nord. Depuis les années 70, la ville a attiré plusieurs générations de hippies des quatre coins du globe. Encore aujourd’hui, elle compte une importante communauté de « babas » occidentaux, dont certains tiennent des guesthouses et des boutiques d’artisanat. Et pourtant Pushkar est une ville sainte où l’alcool, la viande, et évidemment la drogue sont strictement interdits, comme le rappellent de nombreux panneaux municipaux traduits en plusieurs langues étrangères.

 

Un homme donne à manger aux pigeons sur les toits de Pushkar.
Un homme donne à manger aux pigeons sur les toits de Pushkar.

Située dans les montagnes de Nag Pahar à 12 kilomètres d’Ajmer entre Jaipur et Jodhpur, Pushkar trône parmi les lieux de pèlerinage hindou les plus importants. La ville abrite l’un des très rares temples dédiés à Brahma, le premier dieu du panthéon hindou et créateur de l’univers. Selon la mythologie hindoue, Brahma aurait créé le lac sacré de Pushkar en jetant une fleur de lotus sur la terre. Des milliers de fidèles viennent chaque matin sur les ghats pour se purifier dans les eaux sacrées du lac.

 

blog-inde-sri-lanka-pushkar-ghats

Que faire à Pushkar ?

La ville n’étant pas facilement accessible, beaucoup de voyageurs passent malheureusement à côté. C’est pourtant un lieu absolument magique, et idéal pour se poser plusieurs jours pour recharger ses batteries. Construite autour d’un lac sacré bordé de ghats, la ville qui compte à peine 15 000 habitants abrite pas moins de 400 temples. Dominée par deux collines désertiques, elle est vraiment magnifique avec ses vieilles bâtisses blanches teintées de bleu et coiffées de toits-terrasses qui offrent une vue imprenable sur la ville. De nombreux hôtels et restaurants possèdent des terrasses permettant de prendre de la hauteur pour admirer la ville et les panoramas. Que cela soit en sirotant un chai sur une terrasse, en flânant sur les ghats, ou en marchant dans la rue, le spectacle est permanent. Les nombreux animaux – singes, vaches, chèvres, etc. – qui sont pour la plupart sacrés s’y sentent comme chez eux et vivent au cœur de la ville !

 

blog-inde-sri-lanka-pushkar-6
De nombreuses familles indiennes venues en pèlerinage défilent également dans la rue dans leurs plus beaux atours. Sans oublier les ex-hippies ou nouveaux babas tout en dreadlocks et tatouages qui participent au folklore incroyable de Pushkar. Un melting-pot que l’on ne se lasse pas d’observer... Ceux qui aiment l’artisanat indien ne seront pas déçus. La ville abrite une concentration de boutiques impressionnante. Bibelots en bois, statuettes hindoues, lampes indiennes multicolores, pigments de peinture, saris, bijoux, vêtements, etc. on trouve absolument de tout. Il existe enfin plusieurs balades à faire aux alentours de Pushkar pour visiter la région. On y reviendra...

En savoir plus sur Pushkar
Découvrez nos suggestions de voyages à Pushkar

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini 
  • Christel

    Vos photos sont magnifiques ! Cela donne envie d’y aller !