Un point sur le bindi

Que signifie le point appelé généralement bindi,que beaucoup d’Indiens portent au centre du front ? Comme souvent dans la culture indienne, ce rite n'a pas une, mais plusieurs significations.

Les formes du bindi

La poudre de kumkum, essentielle pour appliquer le bindi
La poudre de kumkum, essentielle pour appliquer le bindi

Symbole de l'Inde et des Indiens par excellence, le bindi (issu du sanscrit bindu, la "goutte") représente traditionnellement le troisième œil mystique. Il existe sous différentes formes : un petit ou un grand point rond, une flamme figée gracieuse, une ligne verticale, voire d'autres formes plus complexes.

À l'origine, il était appliqué avec de la poudre de kumkum (une fleur indienne rouge), une couleur qui symbolise pour les hindous la prospérité, mais aussi la force. Modernité oblige, les bindi traditionnels se voient de plus en plus souvent remplacés par des autocollants aux couleurs et aux formes très variées.

Le bindi est positionné entre les sourcils au centre du front, une zone considérée comme l'emplacement du sixième chakra : le siège de la sagesse latente, et le point du corps humain qui concentre les plus de forces positives.

Les significations du bindi

Le bindi est un ornement caractéristique de la culture indienne.
Le bindi est un ornement caractéristique de la culture indienne.

Cet ornement n'a pas la même signification selon que l'on se trouve dans les régions du nord ou du sud du pays. Dans le sud, le bindi est devenu un accessoire de mode en vogue, que les femmes assortissent à leur sari. Comme dans les histoires d'amour du cinéma bollywood, les jeunes célibataires les utiliseraient quant à elles comme un philtre d'amour pour ensorceler leurs prétendants.

Dans les régions du nord, le bindi a une signification plus importante, puisqu’il distingue les femmes mariées et fiancées. En cas de décès de leur conjoint, elles n'ont plus le droit de le porter. Les hommes aussi portent cette marque, appelée également tilak, après la prière, lors d'un mariage, ou pour signifie leur appartenance religieuse. In fine, vous l'aurez compris, un peu tout le monde et pour toutes sortes de raisons différentes, porte cet ornement si caractéristique de la culture indienne.

© photo principale : Jérôme Cartegini ; © autres photos : Jérôme Cartegini