Le panthéon indien

Décrypter la fascinante iconographie hindouiste n’est pas chose facile, et pour cause, elle ne compterait pas moins de 33 millions de divinités ! Fort heureusement, seule une poignée d’entre elles sont particulièrement vénérées et représentées. En voici quelques-unes…

La Trimurti : personnification de l’être suprême

De force égale, les trois divinités qui forment la Trimurti – Brahma, Vishnu et Shiva – incarnent respectivement le créateur, le conservateur et le destructeur. Elles forment la grande Trinité des dieux et sont considérées comme les plus puissantes du panthéon hindou.
Il existe d’innombrables variantes de représentations de la Trimurti : les divinités sont assises ou debout côte à côte, ou alors elles n’ont qu’un seul corps avec six têtes regardant dans différentes directions (Brahma a quatre têtes). Pour certains hindous, la Trimurti est une manifestation de l’être suprême appelé Brahman. Que cela soit sous la forme de sculptures, de bas-reliefs, de peintures, d’affiches, de cartes postales, etc., la Trimurti constitue l’une des représentations les plus courantes de la religion hindoue.

Hanuman : patron des lutteurs

Le dieu-singe Hanuman est l’une des divinités les plus populaires du panthéon hindou. Fils de Vayu, le dieu du vent, il est représenté sous la forme d’un homme robuste avec une tête de singe et souvent une massue à la main. Hanuman est le patron des lutteurs, réputé pour sa très grande force, son immense courage, son intelligence et sa sagesse. Disciple de Rama (roi de l’Inde antique et avatar de Vishnu), il lui voue une admiration et une loyauté sans borne. Il l’a aidé à vaincre le roi des démons Ravana qui avait enlevé Sita, la femme de Rama. C’est la raison pour laquelle les singes sont considérés comme sacrés en Inde et protégés par la population malgré les dégâts qu’ils provoquent.

 

Ganesh : la star du panthéon

Représenté sous la forme d’un enfant bien en chair avec une tête d’éléphant à une seule défense, généralement quatre bras, un rat qui lui sert de monture et divers attributs (l’aiguillon, la hache, la guirlande, le gâteau…), Ganesh est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence. Son embonpoint évoque la prospérité, tandis que son intelligence surhumaine lui confère le pouvoir d’écarter tous les obstacles de la vie. Ganesh est l’une des divinités les plus vénérées par les hindous que cela soit pour les cérémonies religieuses, les naissances, les mariages, ou encore un nouveau travail. Il s’agit de l’une des divinités hindoues les plus représentées.

Kali : mère de l’hindouisme

Malgré son apparence démoniaque, la déesse de la destruction Kali est paradoxalement considérée comme la mère créatrice de l’hindouisme, voire de l’univers tout entier.Elle symbolise l’énergie féminine, protège les dévots des démons et les libère de la peur de la destruction. Généralement, elle est représentée nue, avec quatre, six ou huit bras, les yeux révulsés, la bouche ouverte avec des canines protubérantes et la langue tirée, portant un collier de têtes tranchées, et dansant sur le corps d’un démon ayant pris l’apparence de Shiva. Il existe de nombreuses variantes dans lesquelles elle a la peau noire, porte une jupe faite de bras tranchés, un collier de 51 crânes humains, et tient dans ses mains une ou plusieurs têtes coupées ensanglantées, une épée, un trident, ou encore un serpent. Les représentations de la déesse Kali font partie des plus impressionnantes.

© photo principale : Incredible India