Panaji, la Lisbonne masala

Si vous faites étapes à Goa durant votre voyage en Inde du Sud, ne manquez pas de parcourir les rues pavées de Panaji, le quartier portugais. Moins célèbre que les églises et couvents de Goa, inscrites au patrimoine de l’Unesco, Panaji réserve pourtant de belles découvertes. Visite de cette Lisbonne sauce masala située sur la rive sud du fleuve Mandovi.

Plages goanaises et influences portugaises

La majorité des voyageurs se rendent à Goa pour profiter des plages de rêve qui jalonnent son littoral, mais l’État possède bien d’autres merveilles à découvrir. Non loin de Old Goa et son chapelet d’églises inscrit à l’Unesco, la capitale Panaji vaut vraiment le détour.

L'église Notre-Dame de l’Immaculée Conception

Majestueuse église, elle domine le cœur de la ville. Érigée en 1541, son éblouissante façade baroque qui surplombe un immense escalier à balustres rayonne sur la place Largo da Igreja (la place de l’église).

Les vieux quartiers de Fontainhas et d’Altimbo

L’influence portugaise est particulièrement présente quand on parcourt les ruelles pavées de Fontainas. On peut y admirer les façades néoclassiques pourpres, turquoise ou encore jaune pâle des grandes demeures coloniales.

L’endroit compte de nombreux restaurants et boutiques pour faire des emplettes. Outre quelques boutiques de luxe à l’occidentale, on y trouve des produits artisanaux, dont de belles céramiques goanaises et portugaises, de l’huile, des épices, etc.

La promenade du fleuve Mandovi

Très populaire, la promenade est incontournable pendant un séjour à Goa. Elle est ponctuée de nombreux casinos flottants, où se pressent Indiens et voyageurs. Goa est en effet le seul État de l'Inde à autoriser les jeux d'argent et les boissons gratuites proposées à bord attirent nombre de noctambules (Jouer comporte des risques : endettement,
dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13, appel non surtaxé)

blog-inde-goa-panaji-casino-flottant
Une dizaine de casinos flottants est amarrée sur les rives du Mandovi © Jérôme Cartegini

Le carnaval de Goa, héritage de la présence portugaise

Panaji cultive son influence portugaise et de nombreux habitants sont catholiques et continuent de pratiquer la langue. Cet héritage ne se résume pas aux vestiges architecturaux et au langage, mais également aux fêtes qui ponctuent l’année.

L’un des événements importants à ne surtout pas rater est le carnaval organisé chaque année depuis 1961 avant le début du carême et qui se déroulera du 25 au 27 février en 2017. Les célébrations qui durent pendant 3 à 4 jours sont particulièrement belles à Panaji.

Entièrement décorées de banderoles et de masques géants vénitiens, les rues principales sont fermées à la circulation durant les festivités. Défilés de chars, danseurs, acrobates, clowns et musiciens se succèdent chaque après-midi dans les rues de la capitale. Les festivités sont organisées également dans les villes de Calangute, Mapusa, Vasco, et Ponda.

blog-inde-goa-panaji
© Jérôme Cartegini

 

  © photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini