Les lumières de Mysore

Mysore, deuxième ville de l’État du Karnakata dans le Sud de l’Inde, fut l’ancienne capitale du royaume de Mysore. Son palais réserve chaque dimanche soir un spectacle aussi féerique qu'éphémère puisqu'il dure à peine trente minutes.

Le palais des Mille et Une Nuit

Avec un peu plus de un million d’habitants, Mysore, se trouve à environ 150 km au sud de Bangalore. La ville est surtout connue pour abriter le palais de Mysore, l’un des plus grands de l’Inde. Le monument rappelle l’âge d’or des maharajas, dont le dernier descendant occupe encore aujourd’hui une partie du palais. Construit en 1912 par un architecte britannique sur les ruines de l’ancien palais en bois de santal ravagé par un incendie en 1897, il mélange les styles indo-musulman, victorien et dravidien.
Encore à cette époque pourtant pas si lointaine, la folie des grandeurs des maharajas n’avait aucune limite. Cela se traduit à l’intérieur du palais par un déballage de richesses qui se retrouve dans chaque pièce : sols en marbre, trône en or massif de 280 kg, portes sculptées en argent massif, lustres en cristal, vitraux géants, colonnes striées incrustées de pierres précieuses, etc. Un goût du kitsch qui atteint ici son paroxysme. Si on est loin de retrouver l’harmonie et le raffinement des décors des palais du Rajasthan, on ne peut qu’être fasciné par la beauté du lieu lorsqu’il s’illumine de mille feux…

 

Temple dravidiens à l'entrée du palais de Mysore
Temple dravidiens à l'entrée du palais de Mysore
L'intérieur du palais de Mysore croule sous une débauche de lumières et d'ornements somptueux.
L'intérieur du palais de Mysore croule sous une débauche de lumières et d'ornements somptueux.

Bain de foule et de lumière

S’il y a un rendez-vous à ne pas manquer à Mysore, c’est bien l’illumination du palais. Elle a lieu chaque dimanche, officiellement entre 19 et 20 heures, mais aussi certains jours de fête comme le jour de la République (26 janvier), le jour de l’Indépendance (15 août) et surtout pour la Dasara, une fête hindoue qui débutera le 11 octobre en 2016. Dans les faits, nous avons pu constater qu’il ne faut pas trop se fier au temps d’illumination annoncé, car celui-ci varie d’un dimanche et d’un jour de fête à l’autre. Une première fois, elle n’a duré que 20 minutes, tandis qu’une seconde fois elle a duré 45 minutes. L’important est donc surtout d’être sur place à 19 heures pour ne pas rater le spectacle.
Les édifices qui ne sont habituellement éclairés que par quelques spots jaillissent tout à coup de la pénombre. Pas moins de 96 000 ampoules illuminent chaque contour du monument qui apparaît comme un mirage. L’ingénieux éclairage confère quelque chose d’irréel à cette scène éblouissante. Malgré la foule qui se presse chaque dimanche sur l’esplanade pour assister au spectacle, un silence de plomb règne sur le site durant l’illumination. Jusqu’à l’extinction des feux, chacun est comme envoûté par ce spectacle saisissant.

 

blog-inde-sri-lanka-karnataka-palais-mysore-4

 

En savoir plus sur Mysore et le Karnataka
Le guide du Karnataka regorge d'informations sur les incontournables à découvrir et les petits secrets à dénicher.


© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini