Les 1001 palais de Chettinad

Le Chettinad est une étape incontournable pendant un voyage au Tamil Nadu. Cette région rurale reculée fut le théâtre de la réussite et du déclin des Chettiars, une communauté de marchands de pierres précieuses devenus de richissimes banquiers et dont la folie des grandeurs n'avait aucune limite. Explications...    

Petite histoire des Chettiars

Les Chettiars sont d'habiles marchands de pierres précieuses qui voyagent dans le monde entier. Sous l’Empire britannique, ils prospèrent dans les domaines de la finance et de la banque, en Inde et dans toute l’Asie du Sud-Est.

Pour afficher leur réussite, ils font bâtir de somptueuses demeures palatiales dans leur région d’origine du Chettinad. Surnommés Nattukottai (qui signifie « les gens avec des maisons somptueuses dans la campagne ») par les habitants, les Chettiars ont également entrepris d’importants travaux d’aménagement dans toute la région et développé notamment un ingénieux système de collecte et de distribution d’eau.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la région compterait plusieurs milliers de palais datant des XIXe et XXe siècle ! Grâce à l'initiative de deux architectes français Bernard Dragon et Michel Adment tombés par hasard sous le charme de ce lieu il y a quelques années, l'ensemble des palais et des villages devaient bientôt être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Des milliers de palais art déco !

Le faste des Chettiars n’avait aucune limite et ils dépensaient sans compter pour afficher leurs richesses dans leurs palais au style architectural indien et occidental.

Tous plus ou moins construits sur le même modèle, ils se composent de plusieurs bâtiments, d'une immense cour intérieure et de jardins.

Insatiables voyageurs connues pour leur goût du luxe, les riches familles Chettiars ont fait venir ce qui se faisait de mieux dans chaque partie du monde, comme les lustres de Belgique et de France, du marbre d’Italie, des tuiles d’Espagne, de l’acier et de la fonte du Royaume-Uni, du bois du Ceylan, etc.

Mais la bonne fortune des Chettiars a commencé à décliner après l’indépendance de l’Inde. Devenus trop chers à entretenir, les palais ont été pour la plupart laissés à l’abandon. Seuls quelques-uns ont commencés à être rénovés par les familles ou être transformés en hôtels de charme. Certains sont également loués aux studios de cinéma pour servir de décors aux films du Bollywood.

Sur les milliers de palais répartis dans 73 villages et 2 villes du Chettinad, seule une douzaine sont ouverts au public. Le village de Kothamangalam compte à lui seul 4 palais qu’il est possible de visiter. Un voyage hors du temps et des sentiers battus à découvrir absolument…

Se rendre dans le Chettinad
  • direction : à 100 km au nord-est de Madurai ou à 300 km au sud de Pondichéry
  • moyen de transport recommandé : location de voiture avec chauffeur
  • villages à découvrir : Kothamangalam, Pallathur, Kandanur, Athangud, Rayavaram ou encore Kadiapatti. Tous abritent un grand nombre de palais et d’aménagement chettiars.

 

 

 

photo principale : Cours intérieures, piliers sculptés et  bois ciselés caractérisent l'intérieur des palais chettiars. © Emmanuelle Aguilar