Le tigre du Bengale

Fortement menacé par la croissance démographique et le braconnage, le tigre du Bengale (Panthera tigris tigris) est le symbole de l’Inde. Selon les estimations du National Tiger Conservation Authority, il restait 1 400 tigres adultes sur le territoire indien en 2008 contre 3 500 dans les années 90. Depuis, le gouvernement indien s’est associé à plusieurs agences de protection de l’environnement comme WWF pour tenter de les sauver de l’extinction. La plupart des tigres vivent désormais dans des zones protégées (Periyar au Kerala, Ranthambore au Rajasthan, Kaziranga dans l’Assam…) Approcher ce majestueux prédateur, expert en camouflage, constitue une expérience inoubliable, mais reste une affaire de chance.

De Mowgli à l’Odyssée de Pi

Le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling est paru en deux tomes en 1894.
Le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling est paru en deux tomes en 1894.

On est tous des grands enfants, particulièrement lorsqu’un événement ou un lieu nous plonge dans les contes qui ont bercé nos jeunes années. Partir à la rencontre des tigres du Bengale en Inde, c’est suivre les traces de Mowgli, l’inoubliable héros du célèbre Livre de la Jungle de Rudyard Kipling dans lequel le tigre indien Shere Khan y tient l’un des premiers rôles. Depuis toujours, le majestueux félin fascine les hommes et inspire les artistes. Plusieurs grands réalisateurs de cinéma l’ont immortalisé dans des films aussi inoubliables que L’Odyssée de Pi d’Ang Lee, Deux Frères de Jean-Jacques Annaud, ou encore Le Tigre du Bengale de Fritz Lang.

Portrait du tigre du Bengale

blog-inde-tigre-du-bengale

Avec son pelage strié de bandes noires, c’est un maître du camouflage qui se confond facilement avec son environnement. Son territoire peut couvrir plus de 100 km2 et il évolue aussi bien dans la jungle, la mangrove, les plaines, les forêts que les marais. Redoutable nageur, il peut parcourir jusqu’à 60 km dans l’eau et traverser un lac ou une baie. Il vit principalement en Inde, au Bangladesh, au Népal, au Bhoutan, et à l’est de la Chine.
Le tigre du Bengale est la sous-espèce de tigre la plus répandue et connue de l’Inde. D’une taille de 2 à 3 mètres de long, il peut peser jusqu’à 300 kg. Son espérance de vie est d’environ 15 ans. Il existe une variété de tigres du Bengale dont la fourrure est blanche en raison d’une anomalie génétique. Ces derniers auraient complètement disparu à l’état sauvage.
Considéré comme le plus puissant félin de la planète, c’est un chasseur solitaire d’une terrible efficacité. Sous couvert de la végétation dans laquelle il se confond grâce à son pelage, il chasse en embuscade essentiellement de nuit. Avec une vision nocturne 5 fois supérieure à celle de l’homme, une ouïe et un odorat sur-développés, ses proies ont rarement le temps de le voir arriver. Ce carnivore apprécie particulièrement les cerfs Sambar, les sangliers, les gaurs, les éléphanteaux, mais il se nourrit aussi avec des singes, des reptiles, ou encore du poisson. Lorsqu'il est affamé, il peut s’attaquer à des proies beaucoup plus imposantes comme des crocodiles, des buffles ou des éléphants. En principe, le tigre ne s’attaque pas aux humains, mais l’Inde a connu de nombreux épisodes tragiques. La réduction de leur territoire et le manque de proies les poussent parfois à s’attaquer au bétail et aux hommes.

Une espèce menacée

La réserve de Periyar, l'une des 47 aires de protection du tigre du Bengale en Inde
La réserve de Periyar, l'une des 47 aires de protection du tigre du Bengale en Inde

L’Inde concentre 70 % de la population des tigres du Bengale. La politique de protection mise en place par le gouvernement avec les associations de défense des espèces en voie de disparition porte ses fruits et leur population commencerait à augmenter. Selon les dernières estimations, il y aurait actuellement 2 226 individus à l’état sauvage dans les 47 sanctuaires que compte l’Inde. Cela représente une hausse de la population de tigres de près 30 % depuis 2008. Des chiffres encourageants, mais l’espèce demeure néanmoins fortement menacée par le braconnage. Pour son plus grand malheur, l'animal est très convoité pour son pelage, ses moustaches, ses os, ses dents, ses griffes, ou encore certains de ses organes qui posséderaient notamment des vertus thérapeutiques extraordinaires pour la médecine chinoise. Une carcasse de tigre peut rapporter plus de 50 000 $ aux braconneurs…

Sauvegarde des tigres

Rendez-vous sur le site 3 200 tigres de WWF pour contribuer à la sauvegarde du tigre en signant la pétition et/ou en faisant un don.

© photo principale : Archith © photos article : OT Kerala, Jérôme Cartegini, Incredible India