Le temple du Lotus

L’Inde est plus connue pour ses vestiges ancestraux que pour ses constructions modernes, mais certaines valent pourtant le détour. C'est le cas du spectaculaire temple du Lotus. Situé à Bahapur, un faubourg du Sud-Est de Delhi, cette merveille architecturale a été construite en 1980 par l’architecte iranien Fariborz Sahbapour pour le mouvement religieux indien de la foi baha’ie, une nouvelle religion syncrétique reconnaissant tous les prophètes (Bouddha, Mahomet, Jésus Christ...) et qui compte plus de 2 millions de fidèles dans le pays. Auréolé par de nombreux prix, l’édifice a récemment été immortalisé de manière magistrale par le photographe Amos Chapple à l’aide d’un drone (voir cliché ci-dessus).

Un temple ouvert à toutes les religions

 

Le temple du Lotus est l'un des monuments les plus visités en Inde.
Le temple du Lotus est l'un des monuments les plus visités en Inde.

La fleur de lotus représente la pureté et la spiritualité dans de nombreux pays comme l’Inde, le Sri Lanka, la Thaïlande, le Cambodge ou encore le Laos. L’architecte exploite ce symbole indissociable de l’Asie pour signer un chef-d'œuvre absolu, comme on en voit trop rarement dans l’architecture moderne.
Officiellement consacré au dieu Un, à l’Unité de la Religion et de l’Humanité, il fait partie des huit principaux temples de la communauté baha’ie. À l’instar d’une véritable fleur de lotus légèrement entrouverte, l’édifice recouvert de marbre blanc comprend 27 pétales sur 9 côtés. L’intérieur se compose d’une vaste salle de prière, de salles d’expositions et de conférences, ou encore d’une bibliothèque… Conformément à la foi bahia’ie, il n’y a aucune représentation ou image religieuse de quelque sorte que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du monument.

 

La salle des prières du temple du Lotus.
La salle des prières du temple du Lotus.

Le baha’isme a été créé en Perse en 1863 par l’Iranien Bahà’u'llàh. Son enseignement prône l’unité fondamentale de toutes les religions, la paix universelle ou encore l’égalité entre les hommes et les femmes. Les membres de la foi vénèrent un livre saint écrit par son fondateur. Aucun office religieux ne peut être réalisé dans la salle des prières, seules des lectures des saintes écritures baha’ie, mais aussi du Coran et de la Bible peuvent y être prononcées. La salle des prières se veut essentiellement un lieu de recueillement et de méditation dans lequel le silence est de rigueur. Il faut également retirer ses chaussures avant de pénétrer dans l’enceinte du bâtiment.

Haut lieu touristique

Le parc au cœur duquel est édifié le temple du Lotus.
Le parc au cœur duquel est édifié le temple du Lotus.

Également appelé Maison d’adoration baha'ie, l’édifice est entouré d’un immense parc à la française et de neuf plans d’eau représentant les feuilles de la fleur de lotus. Une immense allée à travers les jardins conduit au temple immaculé, un peu comme au Taj Mahal, auquel il fait d’ailleurs beaucoup penser.
Depuis son inauguration en 1986, il a accueilli plus de 70 millions de visiteurs, ce qui en fait l’un des monuments les plus visités en Inde. La dimension religieuse et spirituelle de ce lieu de culte se révèle presque imperceptible, et la plupart des visiteurs viennent avant tout admirer l’édifice dont l’entrée est de surcroît entièrement gratuite. Un lieu magique à découvrir absolument lors d’un séjour à Delhi.

Visiter le temple du Lotus

Lotus Temple Rd, Shambhu Dayal Bagh, Bahapur New Delhi
Ouvert toute l’année du mardi au dimanche. Entrée gratuite.

© photo principale : Amos Chapple © photos article : Jérôme Cartegini