Le parc de Bandipur

L’Inde compte de nombreux et immenses parcs nationaux qui abritent une faune et une flore fascinantes. La réserve de biosphère Nilgiri en compte cinq dont deux se trouvent dans l’État du Karnakata : Nagarhole et le très connu parc de Bandipur. Situé sur un plateau montagneux non loin de Mysore, il attire de nombreux voyageurs en quête d’aventure et de sensations fortes. Une promesse qui s'avère malheureusement loin d’être toujours tenue.

Un ancien parc très réputé

Créé en 1930, le parc national de Bandipur est présenté dans la plupart des guides comme l’un des parcs les plus beaux et mieux préservés du pays. Au cœur des montagnes du Ghat sur le plateau du Deccan, cette ancienne réserve de chasse privée de maharajas couvre une  superficie de 874 km2 mêlant forêts d’altitudes et grandes plaines. La réserve est régie par le gouvernement qui y organise des safaris dans des bus ouverts (sans fenêtre) pouvant accueillir jusqu’à 18 personnes. Les safaris ont lieu soit le matin entre 6 et 8 heures, soit l’après-midi entre 15 et 17 heures.
Il faut compter 80 km et environ 2 h 30 pour s’y rendre par la route depuis Mysore, 200 km et 5 h depuis Bangalore, la capitale du Karnakata. Cette facilité d’accès depuis les grandes villes se traduit par une surfréquentation dont nous avons pu malheureusement constater les effets négatifs très rapidement.

 

À votre arrivée au parc national de Bandipur, vous pouvez réserver un safari.
À votre arrivée au parc national de Bandipur, vous pouvez réserver un safari.
Le gouvernement indien régit le parc national de Bandipur.
Le gouvernement indien régit le parc national de Bandipur.

La déception au bout de la piste

Comme souvent dans les parcs nationaux en Inde, la principale promesse est de pouvoir observer le plus gros et majestueux félin de la planète, le tigre. Bandipur a d’ailleurs été déclaré réserve de tigres en 1973. Le parc abrite également des léopards, des éléphants sauvages, des cerfs, des antilopes, des gaurs (sortes de bisons indiens),  des ours lippus, des mangoustes, des singes, des serpents et quantité d’oiseaux. Mais la réalité est bien différente. Que cela soit le matin ou l’après-midi, tous les bus partent en même temps dans un vacarme assourdissant. Même s’ils empruntent différentes pistes en s’enfonçant à l’intérieur du parc, ils n'arrêtent pas de se croiser, et rien que le bruit d'un seul moteur fait fuir n’importe quel animal.
Durant deux heures, nous avons ainsi crapahuté sur les pistes balisées dans la forêt et sur la plaine sans jamais croiser ne serait-ce qu’un éléphant. Certes, nous avons vu quelques singes, quelques cerfs, deux mangoustes et quantité d’oiseaux, mais c’est à peu près tout ! Même les éléphants que l’on peut pourtant observer en très grand nombre dans d’autres réserves comme Periyar au Kerala figuraient aux abonnés absents. Autant dire que la déception est grande lorsqu’on vient justement pour observer des animaux sauvages et que l’on n’en voit quasiment aucun ! Malgré tout, les paysages sont magnifiques et méritent sans doute à eux seuls le détour, mais nous n'étions pas venus pour cela.

 

Rencontre dans le parc national de Bandipur
Rencontre dans le parc national de Bandipur
Des singes du parc de Bandipur en pleine déroute !
Des singes du parc de Bandipur en pleine déroute !

Le bonheur est dans le… parc d’à côté !

Après cette expérience ratée, nous avons appris peu de temps après par d'autres voyageurs que nous n'étions pas passés très loin de notre rêve. Il suffisait en effet de se rendre dans le parc national voisin de Nagarhole (environ 90 km de Mysore) beaucoup moins fréquenté et de ce fait bien plus intéressant. Bien qu'un peu plus petit (643 km2), il abrite le lac Kabini ainsi qu'une épaisse jungle où de nombreux animaux convergent en toute tranquillité. Le parc possède également plusieurs rivières qui sont autant de point d’observation extraordinaires de la faune sauvage. Bien que cela soit un petit peu plus compliqué de s'y rendre et d'y trouver un logement, vous en avez au moins pour votre argent. On le saura pour la prochaine fois...

Le parc national de Bandipur
Ouvert tous les jours de 6 h à 8 h et de 15 h à 17 h
Déconseillé pendant la mousson, de juillet à octobre
Entrée : 1 100 INR par personne (environ 14,6 € en avril 2016), safari non inclus.
Safari : 3 000 INR par personne (environ 39,7 € en avril 2016)
Tél : +91-821-244 4444

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini