Lassi, le yaourt à boire

Savoureuse boisson traditionnelle, le lassi vous est proposé un peu partout en Inde. À boire seul pour se désaltérer, durant un repas pour éteindre le feu des épices, ou sous forme de dessert pour conclure sur une note sucrée, il n’y a pas vraiment de règles. Découvrez cette boisson typique, et ma recette pour la réaliser chez vous.

Le lassi, boisson chouchou

Le lassi constitue sans doute l’une des boissons les plus appréciées des voyageurs en Inde. À base de laitage, elle se décline dans une multitude de saveurs et couleurs. À mi-chemin entre le smoothie qui se compose uniquement de fruits, et le milk-shake, qui comprend de la crème glacée, c’est une boisson très savoureuse et surtout très rafraîchissante lorsqu’il fait chaud. Comme beaucoup de recettes indiennes, le lassi est à base de yaourt, ou de lait fermenté. Bien qu’originaire du Pendjab, on en trouve absolument partout. Simple à faire et bon marché, il existe deux variétés de Lassi, les sucrés, et les salés. Présentation...

 

En Inde, le lassi existe en version salée ou sucrée.
En Inde, le lassi existe en version salée ou sucrée.

 

Le lassi sucré

Le lassi sucré est le plus populaire. Il se compose donc de yaourts, de quelques cuillerées de sucre, de fruits frais (mangues, fraises, grenades, pêches...) et d’un aromate pilé tel que du safran, de la cardamome, des amandes, etc. Tous les ingrédients sont mixés jusqu’à obtenir un mélange liquide un peu mousseux. Le lassi à la mangue parfumé au safran s’avère de loin le plus populaire de tous. Idéal pour un dessert, pour combler les petits creux ou se rafraîchir lorsqu'il fait très chaud.

Le lassi salé

La version salée est également très savoureuse. Elle se compose de yaourts brassés avec un peu de cumin ou de cardamome, du jus de citron vert, et quelques feuilles de menthe. On ajoute une pincée de sel, on mixe le tout et le tour est joué. Très onctueux, le lassi à la menthe est la boisson idéale pour accompagner des plats épicés indiens comme le daal makhani ou le butter chicken, par exemple. Il n’y a pas vraiment de règles, certains peuvent ajouter du concombre, un peu d’oignons, de l’ail et du poivre ou du piment par exemple. Étant donné que l’on n’a pas souvent l’occasion de boire une boisson salée en occident, le lassi salé procure de nouvelles sensations gustatives très surprenantes. À essayer !

 

Tenté par un lassi maison ? Suivez la recette.
Tenté par un lassi maison ? Suivez la recette.

Ma recette du lassi cardamome-pistache

Inutile d’avoir fait une école de cuisine pour confectionner un lassi. C’est une boisson à la fois très simple à faire, économique, et très équilibrée. De plus on trouve les ingrédients nécessaires très facilement dans n’importe quel supermarché. Pas de fruits dans ma recette, mais de la cardamome et des pistaches. C’est parti !

Ingrédients pour 2 personnes

– 2 yaourts brassés (bien frais)
– 5 cl de lait (bien frais)
– 3 gousses de cardamome
– Une dizaine de pistaches
– 4 cuillères à soupe de sucre

Préparation

Pour commencer, il faut veiller à utiliser des yaourts et du lait bien frais. Pilez les graines de cardamome pour les réduire en poudre. Coupez en petits bouts les pistaches et réservez-en un peu pour la fin. Mélangez les yaourts avec le sucre, la cardamome et les pistaches à l’aide d’un batteur pour créer un mélange liquide mousseux et léger.
Certains ajoutent un peu d’eau, mais je vous conseille de mettre plutôt du lait très frais. Mélangez à nouveau le tout. Si votre préparation est bien fraîche, vous pouvez la servir dans un joli verre et la recouvrir d’éclats de pistache, voire un petit parapluie et une paille façon cocktail. À déguster sur le champ, ou dans le cas contraire, mettre les verres au réfrigérateur en les recouvrant avec du papier cellophane. Plus le mélange est frais, plus c’est bon. Bonne dégustation !

 

blog-inde-sri-lanka-lassi

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini