Kala Ghoda Arts Festival

Un voyage en Inde se prépare également en fonction de l'actualité culturelle d'un pays. Comme toutes grandes mégapoles modernes, Bombay fait la part belle à l'art et à la culture. Le Kala Ghoda Arts Festival qui se déroule chaque année au mois de février ne cesse de gagner en popularité et attire toujours plus de visiteurs venus des quatre coins du globe. Coup de projecteur sur cette célébration de l’art sous toutes ses formes et origines.

Kaléidoscope de l'art

Créé en 1999, le Kala Ghoda Arts Festival constitue l'un des événements artistiques les plus populaires de Bombay. Il se déroule chaque année du premier samedi jusqu'au deuxième dimanche du mois de février dans le district de Kala Ghoda.

Appelé aussi le district artistique de Bombay, le lieu abrite les plus importantes institutions culturelles de la ville telles que la National Gallery of Modern Art, la Jehangir Arts Gallery, Mumbai University, le Prince of Wales Museum ou encore le Bombay Natural History Society. Des artistes venus des quatre coins du monde viennent présenter leur travail.

Danse, théâtre, musique, littérature, photographie, architecture, street art, peinture, sculpture, toutes les formes d’art y sont représentées.

Le festival en bref

En 2017, le Kala Ghoda Arts Festival se tiendra du 4 au 12 février de 10 h à 22 h.

À deux pas de Colaba, l’événement s’étend sur plusieurs rues du quartier, dont la Kaikashru Dubash Marg entièrement fermée à la circulation. Durant les 9 jours de festival, l’événement attire plusieurs milliers de visiteurs et des médias du monde entier.

Les institutions culturelles voisines telles que la fameuse galerie d’art moderne Jehangir Arts Gallery ou la sublime bibliothèque David Sassoon restent ouvertes tard le soir durant toute la durée du festival. L’occasion d’assister à des expositions d’œuvres d’art, des vernissages de jeunes designers de mode ou d'objets pour la maison, des ateliers de littérature ou encore des concerts et des spectacles de danse. L’accès au festival est ouvert à toutes et à tous gratuitement.

blog inde_kala ghoda arts festival_01
L'événement est un festival de couleurs dans une ambiance festive © Jérôme Cartegini
blog inde_kala ghoda arts festival_13
© Jérôme Cartegini
blog inde_kala ghoda arts festival_04
Les Mumbaikars sont aussi fans de selfies ! © Jérôme Cartegini

Fête populaire

Créée par l’association à but non lucratif Kala Ghoda Arts, le festival fait également la part belle à l’artisanat indien et la cuisine avec une section baptisée Food Art.

Des étals proposent toutes sortes de produits artisanaux de qualité, dont certains sont fabriqués sur place. Des chefs cuisiniers réputés font des démonstrations en direct et organisent également des ateliers de cuisine entièrement gratuits. Attention, il y a une telle affluence qu’il faut s’armer de patience pour pouvoir y participer.

En marge de ces événements, des activités amusantes d’apprentissage de l’art pour les enfants sont organisées dans la Children Section tout au long du festival. Une grande fête populaire qui vaut vraiment le détour !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini