L’Inde et l’Institut culturel de Google

Envie de découvrir ou redécouvrir les plus beaux vestiges indiens ? Monuments, sites archéologiques, temples, jardins, peintures, sculptures, le service Google Art Project offre la possibilité d’admirer les trésors séculaires de l’Inde tout en restant confortablement installé devant son écran. Présentation…

Un travail de fourmi

Depuis 2011, les équipes de Google travaillent d’arrache-pied afin de numériser les trésors de l’humanité et les rendre accessibles au plus grand nombre gratuitement via son service Web. Pour l’Inde, qui possède l’un des patrimoines historiques et artistiques les plus importants de la planète, le travail est colossal. Pour en profiter, il suffit de se rendre sur le site de l'Institut culturel de Google et de saisir « Inde » dans la zone de recherche en haut à gauche de l’écran.
Dans la nouvelle fenêtre qui apparaît, vous pouvez voir tous les contenus en rapport avec l’Inde, soit plus de 28 611 photos et visites virtuelles à ce jour ! Sur la gauche de l’écran, un menu permet de trier le contenu en cliquant par exemple sur « Collection » pour accéder directement à des photos d’œuvres d'art indiennes exposées dans des musées, ou sur « Lieu » pour effectuer des visites virtuelles de sites historiques. Il est également possible d'effectuer des recherches par mots-clés ou par le biais des différentes rubriques : Collections, Artistes, œuvres d'art, et Galeries d'utilisateurs.

 

La requête Inde sur le site de l'Institut culturel de Google renvoie des milliers de résultats.
La requête Inde sur le site de l'Institut culturel de Google renvoie des milliers de résultats.

Images en ultra haute définition

Pour voir par exemple les vestiges des grottes d’Ellora dans l’État du Maharashtra, il suffit de saisir « Ellora » dans la zone de recherche. En un clin d'œil, une série de photos en très haute définition des chefs-d’œuvre des fameuses grottes apparaît à l'écran. Grâce aux technologies novatrices de numérisation de Google, il est possible de zoomer pour visualiser des détails tout simplement invisibles à l’œil nu. Une autre façon d'explorer l'art vraiment intéressante.
À noter qu’en ouvrant gratuitement un compte, il est possible d’enregistrer ses œuvres favorites, de créer des galeries personnelles, de les échanger avec ses amis, etc. Par contre, on trouve malheureusement encore peu d’informations historiques et techniques sur la partie consacrée à l’Inde, comparativement à celles d’autres pays.

 

Détail d'une photo d'un bouddha sculpté sur les parois de la grotte n°10 à Ellora.
Détail d'une photo d'un bouddha sculpté sur les parois de la grotte n°10 à Ellora.

Visites virtuelles

Pour certains lieux, des visites virtuelles créées avec la technologie « Street View » sont proposées. En Inde, il est déjà possible de faire des visites virtuelles de plus de 113 sites archéologiques de premier plan, comme ci-dessous l’ancien palais de Leh situé dans le Ladakh dans l'État du Jammu-Cachemire. Comme si on se trouvait sur place, on peut évoluer dans l’enceinte en cliquant dans les images ou sur les petites flèches blanches qui apparaissent à l’écran. On peut naviguer à 380° et bénéficier de points de vue exceptionnels à l'intérieur du palais, mais aussi sur l’extérieur comme dans l'image ci-dessous. Chaque visite virtuelle est signalée sur le site par la présence d’un logo en forme de petit bonhomme jaune que l'on peut voir aussi sur le service de cartographie Google Maps.

 

L'Institut culturel Google propose des visites virtuelles, telle celle du palais de Leh au Ladakh.
L'Institut culturel Google propose des visites virtuelles, telle celle du palais de Leh au Ladakh.

Google Art Project ne remplacera jamais une visite en chair et en os, mais il permet de revoir un endroit ou une œuvre que l’on a aimé avec force de détails, ou tout simplement de se faire une idée très précise des sites qu’on a envie de voir. Un service remarquable à utiliser sans modération !

Créer un compte sur l'Institut culturel de Google
Pour bénéficier de toutes les fonctions du service, il faut soit posséder ou créer gratuitement une adresse de messagerie Gmail. Il suffit ensuite de cliquer sur « Connexion » et indiquer ses identifiants.

© photo principale : Google © photos article : Google