Mais qui est Ganesh ?

De toutes les divinités de l’Inde, Ganesh est le plus gourmand, le plus jovial, et sans doute le plus populaire. Des emballages de friandises aux affiches publicitaires, en passant par les peintures murales (le « Street art » made in India), les sculptures ou les temples, les représentations du dieu-éléphant affluent absolument partout en Inde. Portrait d’un dieu pas comme les autres…

Ganesh, un dieu très populaire

Représenté sous la forme d’un enfant bien portant avec une tête d’éléphant à une seule défense, généralement quatre bras, un rat qui lui sert de monture et divers attributs (l’aiguillon, la hache, la guirlande, le gâteau…), Ganesh est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence.

Son embonpoint évoque la prospérité, tandis que son intelligence surhumaine lui confère le pouvoir d’écarter tous les obstacles de la vie.

Autant de raisons qui font sans doute de lui le dieu le plus vénéré en Inde depuis des millénaires. Que cela soit pour les cérémonies religieuses, les naissances, les mariages, le commencement d’un nouveau travail, c’est lui qu’on invoque en premier lieu pour obtenir sa protection divine.

 

©Jerome Cartegini
Peinture murale représentant Ganesh à Varanasi

L'histoire de Ganesh dans les textes hindous

II existe une multitude de légendes autour de la naissance de Ganesh, mais aussi sur le pourquoi du comment il possède une tête d’éléphant.

D’après le Siva-Purana (corpus de textes religieux hindous sur le dieu Shiva), il fut conçut par l’épouse de Shiva, la déesse Parvati, en l’absence de de ce dernier parti méditer dans l’Himalaya. Pour tromper sa solitude, elle décida de se créer un fils magnifique à l’aide d’onguents parfumés qu’elle obtint en se frottant la peau.

 

Ganesh avec ses dieux de parents Parvati et Shiva
Ganesh avec ses dieux de parents Parvati et Shiva

Un jour, pour ne pas être dérangée pendant qu’elle prenait son bain, elle demanda  à Ganesh de monter la garde devant la maison et de surtout ne laisser rentrer personne. Lorsque Shiva se présenta pour rentrer chez lui, son fils qu’il ne connaissait pas lui barra le chemin pour l’en empêcher. De fureur, Shiva lui trancha la tête avec son épée.

Lorsque Parvati découvrit la scène horrifiée, elle lui expliqua qu’il venait de tuer son propre fils et lui ordonna de lui redonner vie, mais sa tête restait introuvable. Shiva lui promit alors de remplacer sa tête par celle de la première créature qui croisera son chemin. Ce fut celle d’un éléphanteau...

 

Les petits autocollants Ganesh font un malheur !
Les petits autocollants Ganesh font un malheur !
photo principale : Ranjit © autres photos : Jérôme Cartegini