Diwali, la fête des Lumières

À New Delhi de nombreux signes annoncent le début de l'hiver : la brume matinale, la lumière tamisée du soleil, la rosée dans les parcs, le trot des juments blanches dans les rues (le mariée arrive à dos de cheval)… Le moment est venu pour les dilli wallahs de se préparer pour Diwali. De feux d’artifice en boîtes de bonbons colorées, retour sur cette importante célébration, dont la date fixée par le calendrier lunaire varie d'une année à l'autre (elle sera fêtée le 23 octobre 2014).

Diwali, fête hindouiste

Diwali, également appelé la fête des Lumières
Diwali, également appelé la fête des Lumières

Diwali ou Deepawali (la fête des Lumières) est le plus grand festival hindou. Il célèbre l'un des épisodes les plus célèbres du Ramayana, l'une des deux grandes épopées de langue sanskrite (avec le Mahabharata), qui fonde l'hindouisme. Ram, accompagné de son épouse Sita, revient dans le royaume d’Ayodhya qu’il avait été obligé de quitter quatorze ans plutôt. Toutes les bougies qui sont allumées le jour de Diwali et les jours précédents ont pour but d’aider Ram à retrouver le chemin de son royaume qui a été confié à son frère Bharat (dont le prénom signifie "Inde" en hindi).

Tous rassemblés pour le Ramayana

Rama, sa femme Sita, ses trois frères et Hanuman, le dieu singe
Rama, sa femme Sita, ses trois frères et Hanuman, le dieu singe

Durant le mois qui précède Diwali, le Ramayana est raconté dans toute l’Inde du Nord, dans des théâtres de plein air, aussi bien dans les villages que dans des grandes villes comme New Delhi. Il est extraordinaire de voir les foules composées de familles qui tous les soirs vont écouter le Ramayana. L’an dernier, j’ai assisté à l'une de ces représentations dans un village tout proche de Varanasi. Avec une amie, nous nous sommes retrouvées assises dans un champs au milieu d’Indiens habillés en dotis. La plupart étaient venus avec leur lampe torche et leur livre du Ramayana, et ils chantaient le Ramayana en même temps que les artistes. Lorsque le maharaja du village est arrivé, il a été ovationné par la foule.  C’était extraordinaire. Incredible India !

Cadeaux et feux d'artifice

À l’entrée des théâtres, les enfants tirent leurs parents vers les vendeurs afin de se faire acheter le masque d’Hanuman (le dieu singe) ou de Ravan (le démon), l’arc et les flèches de Ram ou le masque de Sita pour les petites filles. Un des moments-phares du Ramayana est le jour où Ram tue Ravan (le démon) qui a enlevé sa femme Sita. Ce jour là, les effigies de Ravan et de ses comparses, faites de papier mâché et pouvant atteindre jusqu’à 45 m, sont mises à feu : c’est la victoire du bien sur le mal.

Le jour de Diwali, l’Inde vue du ciel brille de mille lumières tandis que débute une nouvelle année dans le calendrier hindou. Le dieu Ganesh (à tête d’éléphant) et la déesse de la prospérité Laxmi, sont particulièrement vénérés lors des pujas faites ce jour là. Le bruit des pétards et des feux d’artifice résonnent tard dans la nuit, et la tradition est de s’offrir des boîtes de fruits secs ou de sucreries indiennes (ladoo, barfi, etc.) Shubh Deepawali !

© photo principale : Wakayama Tourism Federation © autres photos : Valerie Ansel et Columbia University