Safari dans le désert du Thar

Tout près de la frontière du Pakistan dans la superbe ville fortifiée de Jaisalmer au Rajasthan s’organisent des safaris à dos de chameau. Ces excursions d’une demi-journée à plusieurs jours constituent une excellente façon de découvrir le désert du Thar.

Choisir son safari dans le désert du Thar

Chevaucher un chameau et s’enfoncer dans l’immensité du désert du Thar, voici l’activité à ne pas manquer lorsqu’on se trouve à Jaisalmer. Une bonne vingtaine d’agences la proposent, mais aussi des hôtels et des guesthouses qui travaillent avec elles, ou qui organisent leurs propres circuits. Sans compter les innombrables rabatteurs qui vous abordent pour le compte des uns et des autres. Avec la chaleur et la fatigue, on peut être parfois tenté de dire oui au premier venu, et c’est justement ce qu’il ne faut surtout pas faire.
Les guides papier n’étant pas toujours remis à jour d’année en année, l’une des meilleures solutions consiste à en parler avec d’autres voyageurs qui l’ont fait.

 

blog-inde-sri-lanka-rajasthan-jaisalmer
Vue sur la ville basse depuis la forteresse de Jaisalmer

Dans tous les cas, il faut faire jouer la concurrence avec de préférence deux ou trois agences ayant pignon sur rue, car les prix peuvent varier du simple au triple. Inutile de payer dix fois le prix (env. 15 à 25 € en moyenne par jour), mais ne négligez surtout pas la qualité de la prestation.
Outre le prix du safari, vous devez prévoir un pourboire pour vos chameliers, plus ou moins conséquent en fonction de la durée du circuit. Assurez-vous que l’eau et la nourriture sont prévues en quantité suffisante ! À partir du moment où vous partez plus d’une demi-journée, et en particulier si vous prévoyez de dormir dans le désert, ne négligez aucun détail.
Une fois dans le désert, il faut être conscient que vous vous retrouvez avec pour seuls compagnons votre chameau et vos chameliers parlant très peu l'anglais. On vous dépose en véhicule 4X4 à une quarantaine de kilomètres de Jaisalmer, et on vous récupère à la fin du circuit à un point convenu avec les guides. Prévoyez des vêtements chauds pour la nuit, de la crème solaire, un chapeau, des lunettes

 

blog-inde-sri-lanka-rajasthan-desert-thar
Lever de camp dans le désert du Thar

Chevauchée dans le désert du Thar

Se balader en chameau durant plusieurs heures par jour dans le désert est une expérience fantastique, mais aussi très éprouvante pour les fesses, le dos et surtout les cuisses. À la fin de la journée, on est à la fois exténué et émerveillé par la beauté sauvage du désert. Et le meilleur reste à venir : admirer le coucher de soleil au sommet d’une dune (un grand classique de ces circuits), et les milliers d’étoiles qui apparaissent dans le ciel une fois la nuit tombée. Le retour sur Jaisalmer se fait en principe tôt le matin du dernier jour prévu selon la durée du circuit.
Attention, certains chameliers n’hésitent pas à demander des pourboires complètement démesurés. La faute à des touristes qui se montrent parfois beaucoup trop généreux, et bien sûr cela se sait. La veille de notre départ, le « chef » de nos chameliers nous aborde la mine renfrognée pour nous exiger un pourboire de… 1200 euros pour acheter un chameau ! Pas grand-chose selon lui pour des « riches » comme nous (tous les Occidentaux le sont à leurs yeux), et il pensait boucler l’affaire séance tenante. Évidemment, les choses ne sont pas passées comme il le souhaitait, et la fin de notre séjour fut assez tendue. Pas de quoi nous gâcher néanmoins cette aventure inoubliable

 

blog-inde-sri-lanka-rajasthan-desert-thar-coucher-de-soleil
Coucher de soleil dans le désert du Thar

 

Vous pouvez ajouter un safari à dos de chameau à votre voyage au Rajasthan. Renseignez-vous auprès de votre conseiller spécialiste Inde
© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini