5 auteurs indiens à découvrir

Découvrez les multiples facettes de l'Inde à travers le regard d'une nouvelle génération d'auteurs indiens dont les œuvres s'exportent désormais dans le monde entier. Tous dépeignent leur Inde, avec toute sa beauté, ses parfums, ses odeurs et ses saveurs, mais aussi ses contradictions, ses traditions ancestrales, son histoire chaotique, sa culture... Bonne lecture !

1
Le Tigre blanc : portrait au vitriol de l'Inde moderne

Le premier roman-choc d'Aravind Adiga a été récompensé en 2008 par le Booker Prize, le plus important prix littéraire de Grande-Bretagne (équivalent du prix Goncourt). L'auteur y fait un portrait au vitriol de l'Inde prospère du XXIe siècle où une majorité de la population vit encore dans les ténèbres, totalement exclue du miracle économique indien.

Le héros, Balram Halwai, surnommé "le tigre blanc" par l'un de ses professeurs pour son intelligence aussi rare que le majestueux félin, raconte son histoire à la première personne du singulier dans une lettre adressée au premier ministre chinois qui doit venir en visite officielle à Bangalore (la Silicone Valley indienne).

Malgré ses facultés exceptionnelles, il se voit contraint d'arrêter ses études secondaires pour travailler dans une misérable échoppe de thé dans son village natal en bordure su Gange. Alors qu'il ne rêve que de s'enfuir, son destin lui sourit lorsque le fils d'un riche entrepreneur lui propose de devenir son chauffeur à New Delhi.

Là, il découvre une autre Inde, une Inde riche, prospère et rutilante dont il ne soupçonnait même pas l'existence. Des richesses que sa condition de paria lui interdit de facto, à moins qu'il n'en décide autrement… Prêt à tout pour briser ses chaînes, il bascule dans la criminalité et ira jusqu'à commettre l'irréparable pour prendre sa part du gâteau.

Ce conte hyperréaliste, brutal, cruel et implacable dénonce les inégalités sociales de la société indienne, la corruption politique et policière, l'asservissement des classes inférieures, etc. Un livre sombre pour découvrir une Inde aux antipodes des brochures touristiques.

2
 Meurtre dans un jardin indien : cluedo à la sauce masala

blog-inde-meurtre-jardin-indienÉgalement auteur des Fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint millionnaire (adapté au cinéma sous le titre Slumdog Millionnaire), le diplomate indien Vikas Swarup confirme son immense talent avec cet ouvrage fascinant.

L'histoire commence un peu comme un roman d'Agatha Christie avec en toile de fond un meurtre, six suspects, six mobiles, et six armes du crime potentielles ! À l'occasion d'une garden-party qu'il organise, le richissime play-boy de 32 ans Vivek Rai est abattu d'une balle à bout portant en plein cœur. Six de ses convives qui portaient une arme se retrouvent suspectés : une célèbre actrice bollywood, un bureaucrate possédé par l'esprit de Gandhi, un gamin intouchable au physique d'Apollon, un aborigène virtuose de l'effraction, un texan sous protection judiciaire, et un politicien véreux qui n'est autre que le père de la victime.

À travers ces personnages hauts en couleur, l'auteur brosse un tableau sans concession de la société indienne contemporaine tout en faisant voyager aux quatre coins du pays : des palaces de Delhi aux bidonvilles de Mehrauli, en passant par les studios dorés du cinéma bollywood à Bombay, ou encore les rives du Gange. Un vrai régal !

3
 Le Dieu des Petits Riens : un portrait de l'Inde du Sud

Ce premier roman de l'auteure Arundhati Roy fit l'effet d'une bombe dans le monde de l'édition. Couronné par la prestigieuse récompense littéraire Booker Prize en 1997, il est devenu un best-seller mondial en un rien de temps.

À part l'issue dramatique de cette histoire annoncée dès le début, le livre est construit comme un puzzle éclaté qu'il faut reconstituer peu à peu au fil des pages pour pouvoir en découvrir le dénouement.

L'action, qui se déroule dans un gros bourg de la province du Kerala dans les années 60, raconte le destin de faux jumeaux de huit ans (un frère et une sœur) dont la mère divorcée est secrètement amoureuse d'un intouchable. Confrontés à un événement tragique qui va conduire à leur séparation, ils se retrouvent une vingtaine d'années plus tard dans la maison familiale là où tout avait commencé. À travers leurs souvenirs, on découvre ces "petits riens" qui ont fini par briser leur vie.

Tout en brossant un portrait poétique d'une Inde du Sud aux mille couleurs, saveurs et parfums, Arundhati Roy révèle le drame des sentiments amoureux, refoulés dans une société cloisonnée par un système de castes impitoyable. Un grand roman pas toujours facile à lire, mais qui ne vous laissera pas indemne.

4
 Compartiment pour dames : à travers la destinée des femmes

blog-inde-litterature-compartiment-damesVoici sans doute l'un des meilleurs romans de cette auteure indienne dont les livres sont traduits dans le monde entier depuis une dizaine d'années.

Akhila, une femme de 45 ans sans mari ni enfant a sacrifié la majeure partie de son existence pour être au service de ses parents, puis de ses frères et sœurs. Pour la première fois de sa vie, elle décide de penser à elle et de prendre un billet de train pour aller au bord de mer dans le sud de l'Inde.

Elle se trouve dans un compartiment de nuit réservé aux dames dans lequel elle fait connaissance avec cinq femmes d'âges et de conditions sociales très différents. Durant ce long trajet, ces femmes se livrent tour à tour à d'intimes confidences sur leur histoire. À travers ces diverses expériences, Akhila va tenter de trouver un sens à sa vie.

Cet étonnant huis clos est l'occasion de voyager à travers la destinée de ces femmes qui tentent tant bien que mal de se battre pour leur liberté malgré le poids écrasant des traditions indiennes.

5
 La Colère des aubergines : à déguster sans modération

Peintre, écrivain et professeure d'arts plastiques auprès d'enfants handicapés à New Delhi, Bubul Sharma est une artiste accomplie très prolifique. La Colère des aubergines n'est pas un livre, mais un recueil de nouvelles dans lesquels des plats indiens lui servent de prétexte pour raconter de savoureuses histoires.

À travers la cuisine, l'auteure passe au crible avec humour la culture indienne, le poids des traditions, la famille, la condition de la femme en Inde, la religion… Mais les principales héroïnes sont les femmes et les recettes. Chaque nouvelle se termine par une recette originale : chutney à la menthe, pickles de mangue, gâteau de carottes, curry d'aubergines au yaourt… À la fin du livre, on trouve un glossaire détaillé avec la traduction des plats, et les ingrédients indiens typiques utilisés. Un livre léger et original qui vous affole les papilles !

  • Sylvie Russier

    Merci, Jérôme, pour cet éventail littéraire indien, que je vais découvrir de ce pas ! Je recommande également pour les amateurs de policier et d’humour, les romans de Kalpana Swaminathan, notamment La chanson du jardinier ou Saveurs assassines.

    • Jérôme

      Avec plaisir, bonnes lectures et merci pour ces recommandations