Le Karnataka en 5 étapes

Moins fréquenté que les autres états du sud de l’Inde, l’immense état du Karnakata justifie pourtant un séjour en Inde à lui tout seul. De son ancienne ville royale Mysore à son parc national Nagarhole, en passant par la spectaculaire statue de Gomateshvara, le site archéologique d’Hampi ou encore la station balnéaire de Gokarna, cette région haute en couleur ne demande qu’à être découverte. Suivez le guide...
1

Mysore : ancienne capitale royale

Située à 150 km de Bangalore, Mysore est la deuxième ville de l’État du Karnakata et l’ancienne capitale du royaume de Mysore. Elle est connue pour son fabuleux palais de Mysore qui s’illumine de mille feux chaque dimanche à partir de 19 heures durant une trentaine de minutes. Pas moins de 96 0000 ampoules illuminent chaque contour de l’édifice qui devient incroyablement aérien.

Ce n’est pas le seul attrait de cette ville très agréable à visiter à pied et qui possède notamment un très ancien marché aux fleurs, des rues animées, ou encore un grand zoo en plein centre-ville qui vaut vraiment le détour.

 

blog-inde-mysore-palais-lumiere
Dès 19 h, la palais de Mysore brille de 1000 feux © Jérôme Cartegini
2

Sravanabelagola : la colossale statue de Gomateshvara

Située à 70 km de Mysore, la gigantesque statue de Gomateshvara se trouve dans le site religieux de Sravanabelagola. Perchée sur une colline à 900 mètres d’altitude, il faut gravir 600 marches taillées dans la roche pour l’atteindre. Merveille des merveilles de l’Inde du Sud, la statue de l’ermite jaïn qui culmine à 19 mètres suscite non seulement l’admiration pour sa beauté, mais une immense ferveur des fidèles. Une découverte et une expérience inoubliables.

 

blog-inde-sravanabelagola-2
La gigantesque statue de Sravanabelagola © Maryline Goustiaux
3

Nagarhole : rencontre avec la faune sauvage

À 90 km au sud de Mysore, le parc national de Nagarhole est encore peu fréquenté, car il dispose notamment de très peu de logements. C’est justement la raison pour laquelle il faut y aller, car contrairement au parc voisin Bandipur, les animaux y évoluent presque en toute quiétude. D’une superficie de 643 km2, il abrite le lac Kabini, plusieurs rivières et une épaisse jungle propices à l'observation de la faune sauvage. Une occasion unique d’observer des éléphants sauvages, des cerfs, des antilopes, des gaurs (sortes de bisons indiens), des ours lippus, des mangoustes, des singes, des serpents, pléthore d’oiseaux ou même avec un peu de chance, des tigres ou léopards.

 

blog-inde-parc-national-nagarhole-singe
Rencontre à Nagarhole © Jérôme Cartegini
4

Hampi : le site historique légendaire

Véritable joyau architectural, Hampi abrite pas moins de 400 temples répartis sur une superficie hors norme de 30 km2. À 400 km au sud de Mysore, ce trésor historique sacré attire de nombreux visiteurs étrangers, mais aussi des Hindous qui y viennent en pèlerinage. Outre la richesse et la beauté des vestiges du passé, le site attire les visiteurs pour son atmosphère unique. On a l’impression que le temps s’est arrêté il y a plusieurs siècles dans son village qui borde les temples. Magique !

 

blog-inde-hampi-temple-village
Atmosphère villageoise aux abords des temples de Hampi © Jérôme Cartegini
blog-inde-hampi-temple-hindou
Hampi abrite quelque 400 temples © Jérôme Cartegini
5

Gokarna

En remontant dans le nord du Karnakata sur la route de Go,a à 470 km de Mysore, la ville sainte de Gokarna est le cadeau qu’il faut vous réserver pour terminer votre périple. Au bord de la mer d’Oman, elle abrite d’anciennes maisons coloniales portugaises magnifiques, ou encore des sublimes ghats qu’aucun guide ne mentionne. L’endroit est surtout connu pour ses plages beaucoup moins fréquentées et beaucoup plus sauvages que celles de Goa qui se trouvent à environ 2 heures de route. Un petit paradis perdu à découvrir absolument.

 

blog-inde-gokarna-ghats
Les ghats de Gokarna sont injustement méconnus © Jérôme Cartegini
blog-inde-gokarna-maisons-coloniales
Gokarna abrite de magnifiques demeures coloniales © Jérôme Cartegini

 

Découvrez toutes nos suggestions de voyages au Karnataka
© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini ; Maryline Goustiaux